C013​_Bordeaux, 2022

Le projet est d’abord celui d’une recomposition de l’existant, la maison est vidée, les volumes simplifiés et apaisés pour que la vie quotidienne soit synonyme de praticité et de simplicité, mais avant tout de beauté et de bien-être. C’est pourquoi nous avons réorienté la maison vers le jardin qui forme fond de perspective. Le projet se définit aussi par sa dimension sensible, par l’intermédiaire d’une succession de microcosmes, chacune des fonctions se découvrent à travers une promenade architecturale scénarisée. La maison s’ouvre et se ferme, elle est là-dedans, ici dehors, c’est un abri solide et temporaire à la fois, à l’échelle de l’individu. Chaque espace est comme un théâtre de nature donnant une vue sur le jardin. Les enfants disposent de leur propre étage, de leur propre petit jardin et de leur propre espace de bain-eau extérieur. Les adultes ont également leur propre étage, avec la chambre parentale avec leur dressing et leur salle de bain éclairée. La grande pièce de vie se projette vers le jardin. La façade composée de grand châssis coulissants à galandage permet de moduler facilement l’espace en fonction des saisons, de s’ouvrir ou de se fermer à la nature et de supprimer totalement la limite entre intérieur et l’extérieur.

Info:

Réhabilitation d'un petit immeuble collectif en une maison de ville

Bordeaux (93)

Maîtrise d'ouvrage privée

Concours - 2022

225 m² - 280.000 euros HT